Actualités

Atelier Théâtre 2020/2021

Depuis plusieurs années déjà, le Collège Notre-Dame propose un atelier théâtre à ses élèves car personne n’ignore les bienfaits de cet enseignement. Jusqu’à présent, des enseignantes animaient cet atelier avec cœur.

Madame Bayle-Moulin, chef d’établissement, souhaite que le théâtre tienne une place à part entière au sein de l’établissement, au même titre que la section Hand ou Erasmus.

C’est ainsi que l’atelier théâtre est intégré à l’emploi du temps et qu’il a fait l’objet d’une demande de subvention au Conseil Départemental pour plusieurs choses : créer un lieu avec une scène propice à l’art théâtral, mettre en place un partenariat avec Monsieur Thomas POUGET, à la tête de la compagnie de la Joie errante, comédien, metteur en scène et dramaturge, originaire de Lozère. Thomas POUGET intervient donc tous les mardis, en co-animation avec Madame Meynier, professeur de français : les élèves sont ravis !

28 élèves de 3è ont accepté de faire partie de cette belle aventure, presque autant de filles que de garçons.

Ils passent donc deux heures par semaine à acquérir des techniques corporelles, vocales et des outils nécessaires à l’analyse d’un texte ; à développer un imaginaire, un esprit de curiosité et de recherche et la capacité à se situer dans une démarche artistique. Ils vont obtenir une culture théâtrale, générale et cultiver l’engagement, exigence essentielle à l’apprentissage et à la pratique de l’Art dramatique.

Ils vont s’accepter et accepter le regard des autres (démarche peu évidente mais oh combien utile au quotidien), étudier de manière ludique et surtout développer et alimenter le goût du théâtre et la notion de plaisir : de beaux ingrédients pour une recette réussie d’un épanouissement personnel !

Au-delà de ces aspects primordiaux, cet enseignement est en totale adéquation avec les objectifs de la classe de troisième en ce qui concerne l’orientation des élèves puisque cela va leur permettre d’aller à la rencontre de professionnels et de découvrir des métiers dont ils ne soupçonnaient pas l’existence.

De plus, le théâtre va leur permettre de préparer les futurs oraux auxquels ils vont être confrontés au cours de leur scolarité et avant tout pour cette année de troisième qui concerne l’EPI, oral qui compte pour le DNB. La posture et la voix sont en effet déterminants au cours d’un oral.

Les vertus du théâtre sont nombreuses et les élèves ont conscience de la chance qu’ils ont de pouvoir en faire.

A la fin de l’année, ils présenteront une pièce de Patrick Kermann, La Mastication des morts qui voit des défunts prendre la parole et revenir de manière souvent amusante sur leur vie…

Les élèves attendent avec impatience de monter sur les planches et de présenter tout le travail effectué au cours de l’année ! Au théâtre ce soir !!Cela vous rappelle quelque chose ?